11 NOV. 2021

Prix d’excellence AREMA Dr William W. Hay de 2021

Le CN et l’équipe Ingénierie atteignent de nouveaux sommets


Le CN est très fier de vous annoncer que nous avons reçu un prix prestigieux du secteur pour les travaux de reconstruction du pont du déversoir McComb Bonnet Carré, près de La Nouvelle-Orléans, en Louisiane.

Lors de sa conférence annuelle, l’American Railway Engineering and Maintenance-of-Way Association (AREMA) a honoré notre équipe de son prix d’excellence Dr William W. Hay, en reconnaissance de notre réalisation exceptionnelle en génie ferroviaire.

C’est la première fois que le CN reçoit ce prix, qui été créé en 1999. Nous avons été choisis pour le caractère avant-gardiste du projet en matière de génie ferroviaire : optimisation de la sécurité des personnes et des activités, pratiques innovantes et amélioration de l’efficacité et de la fiabilité.

AREMA Hay Award
Disponible en anglais seulement

Félicitations à nos équipes Ponts et charpentes, Voie, Signalisation et communications, Conception et construction, et Environnement qui ont travaillé en collaboration pendant de nombreuses années pour accomplir cette prouesse technique.

Le pont contribue à la sécurité, à la fiabilité et à la fluidité de notre réseau, et notre équipe d'experts mérite amplement cette reconnaissance par le secteur.

Le projet du pont McComb-Bonnet Carré Spillway


Le 23 novembre 2020, l’équipe Ingénierie du CN a atteint un jalon historique lorsqu’elle a mis en service le nouveau pont du déversoir Bonnet Carré, dans la subdivision McComb près de La Nouvelle-Orléans (LA). Ce pont fait partie d’un corridor de transport vers les États-Unis pour les trains marchandises et voyageurs; il traverse le déversoir Bonnet Carré qui reçoit le trop-plein du fleuve Mississippi, protégeant ainsi La Nouvelle-Orléans et d’autres collectivités contre les inondations. Cette réalisation contribue à la sécurité, à la fiabilité et à la fluidité de notre réseau.

Ce projet pluriannuel de 90 M$ était d’une complexité et d’une portée considérables. Un grand nombre d’ingénieurs du CN et d’équipes de construction ont travaillé jour et nuit pour remplacer un pont en bois patrimonial construit entre 1934 et 1935 par un pont en béton préfabriqué de 11 712 pi (près de 2,2 milles). L’équipe du CN se composait de cheminots des services Ponts et charpentes, Voie, Signalisation et communications, Conception et construction, Environnement, Affaires juridiques, Affaires publiques et gouvernementales, Immeubles et Transport.

MCComb Spillway
Une vue du déversement de ballast sur le pont.

Le contremaître Gary Durbin mentionne également que les travaux se sont déroulés de manière sûre et efficace. « Malgré le matériel lourd sur place (grues sur chenilles et portiques), et la présence de nombreux travailleurs, il n’y a eu que peu ou pas de retard de train », note-t-il.

Par un heureux hasard, le pont a été mis en service quelques jours avant l’Action de grâce. « Avec Chris Yeroshack, chef adjoint Ingénierie - Sud, j’étais à bord du premier train qui a traversé le pont, et c’était un moment émouvant, reconnaît Sandro Scola, Ingénieur en chef adjoint, Ponts et Structures. J’ai travaillé à ce vieux pont pendant presque 21 ans et j’ai pensé à toute l’histoire de la structure originale. C’était la fin d’un chapitre. Le nouveau pont construit par le CN est conçu pour durer au moins 100 ans. »