Partagez cette page

2018 Year in review

Réflexion sur le passé, regard vers l’avenir


Pour le CN, 2019 a été une année d’investissement et d’innovation, et ce, dans tous les aspects de ses activités commerciales. Tout au long de l’année, nous avons accompli des réalisations et marqué des jalons dont l’équipe du CN, nos investisseurs, nos partenaires et nos clients peuvent être fiers tandis que nous poursuivons nos efforts pour un avenir durable. L’année 2019 a également marqué le 100e anniversaire du CN, ce qui a été l’occasion de revenir sur 100 ans de croissance, de travail d’équipe et d’excellence en matière de transport.

Nous tenons à remercier sincèrement notre famille du CN, nos partenaires et nos clients, dont l’engagement et la collaboration indéfectibles sont la clé de notre succès. Nous sommes fiers de travailler avec vous en 2020 et dans les années à venir.





L’importance de la sécurité


Peu importe ce que nous transportons, où nous nous rendons et l’heure qu’il est, la sécurité est la priorité du CN.

Parmi les investissements réalisés par le CN en 2019, on compte l’acquisition de nouvelles locomotives GE optimisées par une nouvelle technologie de sécurité, dont voici certaines composantes : l’Optimiseur de parcours, un système de gestion de l’énergie qui règle avec précision la vitesse d’un train en contrôlant automatiquement le manipulateur ou le frein rhéostatique des locomotives, et la traction répartie, qui améliore l’efficacité du freinage et la conduite des trains.

Le CN a également commencé à déployer des technologies essentielles visant à améliorer la sécurité, telles que les wagons d’inspection autonome de la voie et les portails d’inspection automatisée, pour s’assurer que son parc et son réseau sont constamment contrôlés aux fins d’une sécurité optimale.

La Semaine de la sécurité ferroviaire est un événement annuel entièrement consacré à la sensibilisation à la sécurité qui incite les collectivités à s’engager à adopter des pratiques de sécurité ferroviaire plus rigoureuses. La Police du CN engage un dialogue avec les collectivités partout au Canada et aux États-Unis afin de sensibiliser les gens aux dangers liés aux intrusions sur les voies ferrées et au non-respect des signaux et des dispositifs de sécurité aux passages à niveau. Au cours de la dernière année, 156 collectivités desservies par le réseau du CN ont signé des résolutions ou des proclamations en appui à la Semaine de la sécurité ferroviaire. Il s’agit d’une augmentation de 28 % par rapport à 2018.

Les employés du CN comptent parmi ceux qui promeuvent le plus la sensibilisation à la sécurité. Chaque année, ils abordent le sujet avec plus de 300 000 enfants et enseignants à l’échelle du réseau, et l’année 2019 n’a pas fait exception à la règle.

Nous avons également continué de collaborer avec les clients pour promouvoir la sécurité à leurs installations et honorer ceux qui s’engagent à respecter les pratiques de sécurité. En mai, le CN a décerné le Prix de manutention sécuritaire à 137 clients. Ce prix est remis aux clients qui font le chargement de wagons avec des marchandises dangereuses en respectant des normes rigoureuses en matière de manutention et d’expédition sécuritaires de produits réglementés.

Investissements dans notre réseau


Cette année, les investissements du programme d’immobilisations du CN ont atteint la somme record de 3,9 G$ CA , Ils étaient axés sur le renouvellement d’un parc de locomotives plus efficace et fiable, l’accroissement de la capacité du réseau afin de soutenir la croissance, et le déploiement de technologies novatrices dans tous les secteurs d’affaires.

Le programme de dépenses en immobilisations du CN pour 2019 a pris appui sur les 3,5 G$ investis en 2018, ce qui a porté à 7,5 G$ ses dépenses en immobilisations sur une période de deux ans.

Voici certains des principaux investissements réalisés dans l’ensemble de notre réseau canadien en 2019 :

  • Colombie-Britannique, 345 millions de dollars. Exemples : des projets pluriannuels visant l’augmentation de la capacité ferroviaire au port de Vancouver, en collaboration avec le gouvernement du Canada et l’Administration portuaire Vancouver-Fraser; le remplacement d’environ 115 milles de rail; et l’installation de plus de 210 000 traverses neuves.
  • Alberta, 370 millions de dollars. Exemples : la construction d’une nouvelle voie ferrée dans les secteurs prioritaires; le remplacement de plus de 90 milles de rail; et l’installation d’environ 210 000 traverses neuves.
  • Saskatchewan, 245 millions de dollars. Exemples : la construction d’une nouvelle voie ferrée dans les secteurs prioritaires; le remplacement d’environ 66 milles de rail; et l’installation d’environ 260 000 traverses neuves.
  • Manitoba, 120 millions de dollars. Exemples : la construction de tronçons à voie double sur une distance de 6,3 milles près d’Exira, à l’ouest de Portage la Prairie; le remplacement de plus de 35 milles de rail; et l’installation d’environ 59 000 traverses neuves.
  • Ontario, 320 millions de dollars. Exemples : l’aménagement d’une installation satellite près du terminal intermodal de Brampton afin d’accroître la capacité; l’ajout de matériel intermodal et d’éléments d’infrastructure au terminal intermodal de Brampton afin de mieux gérer la croissance des activités; et des travaux d’amélioration à la rampe des véhicules automobiles du CN à Toronto, en plus des travaux d’entretien régulier de la voie et des traverses.
  • Quebec, 245 millions de dollars. Exemples : l’installation de plus de 42 milles de rails neufs et de plus de 155 000 traverses.
  • Nouveau-Brunswick et Nouvelle-Écosse, 50 millions de dollars. Exemples : l’installation de traverses et de voies neuves.

Le CN a également investi 696 M$ US dans son réseau aux États-Unis en 2019. Certains des principaux investissements comprennent les suivants : les investissements dans le système de commande intégrale des trains (CIT) qui a été mis en œuvre en avance sur l’échéancier fixé; un projet pluriannuel visant la reconstruction du pont d’une longueur de deux milles qui traverse le déversoir près de la rive sud-ouest du lac Pontchartrain en Louisiane; l’accroissement de la capacité du terminal intermodal de Joliet; et la consolidation de notre réseau grâce à l’installation d’une nouvelle voie et à d’importants travaux d’entretien favorisant la sécurité.


Consolidation des partenariats portuaires


Les chemins de fer et les ports sont intrinsèquement liés. Le déplacement des cargaisons des navires aux trains, et vice versa, nécessite une communication et une collaboration absolues pour favoriser un flux des marchandises aisé et efficace.

Nous sommes fiers de travailler avec nos partenaires portuaires et de souligner leur succès tandis que nous réfléchissons au nôtre. Cette année, le Port de Québec a dévoilé les plans pour la construction d’un nouveau terminal intermodal dont l’ouverture est prévue en 2024. Ensemble, le CN, Hutchison Ports et l’Administration portuaire de Québec cherchent de nouvelles solutions en matière de chaîne d’approvisionnement qui relieraient l’Asie, la Méditerranée, l’Europe, le centre du Canada et le Midwest américain. Ce nouveau terminal à conteneurs à la fine pointe de la technologie, qui sera desservi exclusivement par le CN, deviendra la pierre angulaire de ce port en eau profonde ouvert toute l’année grâce à une capacité de 700 000 TEU.

Cette année, nos partenaires portuaires ont réalisé de grands investissements.

Le port de Prince Rupert a obtenu un montant de 153,7 millions de dollars tiré du Fonds national des corridors commerciaux pour financer des projets d'infrastructures commerciales essentielles visant à faciliter la croissance et à stimuler l’essor commercial du port. Une partie de cet investissement appuiera l’infrastructure ferroviaire requise pour assurer le service dans le cadre du projet de plateforme de logistique d’exportation de l’île Ridley. L’infrastructure ferroviaire sera remplacée par une installation de transbordement des produits en vrac à grande échelle, une installation de transbordement des marchandises générales à grande échelle et un terminal de conteneurs hors quai intégré. Les installations destinées aux conteneurs de Prince Rupert seront agrandies en 2021 et en 2022 dans le cadre de cet investissement.

Toujours au port de Prince Rupert, Ray-Mont Logistics a annoncé la construction d’une nouvelle installation de pointe pour l’ensachage des pastilles de plastique dans les conteneurs. Cette installation entrée en service à l'été 2019 augmente la vitesse et l’efficacité des exportations de pastilles de plastique dans les conteneurs pour les producteurs de l’Alberta qui sont servis par le CN.

D'un océan à l'autre, nos partenaires portuaires réalisent des investissements dans le but de renforcer leurs installations et d’offrir un service supérieur à nos clients communs. En 2019, on a annoncé que le port de Halifax obtiendra un financement public de 47,5 M$ pour accroître sa capacité et améliorer les voies ferrées de l’installation. Le Port de Vancouver a obtenu un montant de 102 M$, dont 12,2 M$ sont destinés à améliorer l’exploitation du trafic ferroviaire et terrestre, et à construire de nouveaux terminaux portuaires desservis par un réseau ferroviaire pour l’exportation des produits en vrac dans les terrains portuaires de Fraser Surrey.


CN-year-in-review   Un réseau de chaîne d’approvisionnement encore plus fort


Les partenariats et les communications solides sont essentiels à la chaîne d’approvisionnement. Le CN collabore avec ses clients et ses partenaires afin d’étendre son offre de services et sa portée, en renforçant la chaîne d’approvisionnement de bout en bout.

En mars, le CN a fait l’acquisition de TransX, un partenaire de longue date du CN en ce qui concerne sa chaîne d’approvisionnement. Cette acquisition permet la croissance du secteur des transports réfrigérés du CN et améliore la portée générale et le service à la clientèle du CN.

Ensemble, le CN et CSX ont annoncé une nouvelle offre de service intermodal entre les régions du Grand Montréal et du sud de l’Ontario desservies par le CN, et les ports de Philadelphie, de New York et du New Jersey ainsi que la région métropolitaine de New York desservis par CSX. Cette nouvelle offre de service collaboratif a été créée pour répondre à la demande de la clientèle. Elle donne aux clients un meilleur accès aux centres métropolitains comme Montréal et Toronto.

En juillet, le CN et GM ont annoncé un partenariat élargi tandis que GM est devenu le premier client à occuper les nouvelles installations Autoport du CN à Vancouver et Minneapolis. Les deux installations offriront une capacité accrue, un traitement rapide des véhicules et des livraisons en temps opportun à GM et à ses clients de la Colombie-Britannique et du nord du Midwest

L’année 2019 a également vu l’ajout d’un nouveau terminal intermodal au sein du réseau du CN. Le terminal intermodal de Regina a officiellement ouvert ses portes à l’automne, en partenariat avec Intermobil. Cette installation à la fine pointe de la technologie relie le sud de la Saskatchewan au marché mondial et propose des temps de parcours concurrentiels vers les principaux ports et carrefours de transport. Cet ajout au réseau du CN offre de nouvelles perspectives à nos clients du secteur céréalier, en étendant notre portée à partir d’un pôle clé de production de céréales au Canada.

En décembre, le CN et Teck Resources Limited ont annoncé la conclusion d’une entente à long terme sur le transport ferroviaire qui cherche à accroître considérablement les expéditions de charbon sidérurgique à partir des quatre installations de Teck en Colombie-Britannique entre Kamloops et le terminal Neptune et d’autres ports de la côte ouest. Dans le cadre de cette entente, qui sera en vigueur d’avril 2021 à décembre 2026, le CN réalise des investissements de plus de 125 M$ en vue d’améliorer l’infrastructure de la voie et d’appuyer l’augmentation des volumes vers le terminal Neptune.

En 2019, le CN a également renouvelé ses contrats intermodaux avec les lignes maritimes de transport de conteneurs Evergreen et Cosco.


Développement durable


Le chemin de fer est le mode de transport terrestre le plus durable. Le CN est fier de prendre des initiatives respectueuses de l’environnement dès qu’elle peut le faire et incite ses employés à agir en faveur du développement durable dans leur travail, quel que soit leur titre.

Les progrès réalisés dans le cadre des initiatives de développement durable du CN ont porté leurs fruits en 2019 et les statistiques le prouvent. Nos économies de carburant au TR3 ont atteint un record historique en s’améliorant de 4 % par rapport au TR3 2018. Cela signifie que le CN a acheminé un tonnage de 4 % plus important sur la même distance avec la même quantité de carburant, ce qui a permis de réduire les émissions de presque 50 000 tonnes de CO2. Cela équivaut à alimenter 12 000 foyers pendant un an.

En 2019, le CN s’est vu figurer sur les palmarès suivants pour son engagement à l’égard des politiques de développement durable, l’amélioration du rendement du carburant et son appui à l’écologisation des collectivités. Le CN est le seul chemin de fer à être reconnu à cet égard année après année.


L’engagement du CN pour un avenir plus vert ne se limite pas à ses activités quotidiennes. Cette année, le CN a annoncé le versement de dons importants visant à soutenir les collectivités pour qu’elles deviennent plus durables par l’intermédiaire de la plantation d’arbres. En plus de verser un million de dollars à Arbres Canada, montant destiné au couvert forestier de Winnipeg, le programme ÉcoConnexions du CN a permis de faire don de 120 000 arbres à l’échelle du Canada et des États-Unis. Depuis le début du programme, deux millions d’arbres ont été plantés par le CN, la seule entreprise en dehors du secteur des produits forestiers à le faire.

Le Programme de partenariat est une composante principale de ce programme. Le CN sonde ses clients et ses partenaires pour analyser les efforts qu’ils déploient en matière de développement durable et décerne le titre de partenaire ÉcoConnexions aux entités qui accordent la priorité aux initiatives écologiques. Cette année, le CN a honoré 45 partenaires.


Record établi pour le transport agricole et croissance du réseau céréalier


Pendant les 18 premières semaines de la campagne agricole, le CN a enregistré un record mensuel historique et un record hebdomadaire historique. En octobre, l’équipe du CN a déplacé 2,8 millions de tonnes métriques de céréales; pendant la semaine du 13 au 19 octobre, elle en a déplacé 685 187 tonnes métriques.

Le record précédent établi en avril 2019 était de 2,7 millions de tonnes métriques. Le CN a également enregistré un mois de décembre record pour le transport des céréales. Ce rendement fut le second en importance pour un mois de décembre, 2,45 millions de tonnes métriques ayant été transportées par rapport à 2,5 l’année précédente

Ces jalons ont été marqués malgré un début lent de la campagne agricole en raison du mauvais temps, les restrictions liées au commerce international et un arrêt de travail de huit jours en novembre. La grève a empêché le CN d’accepter de nouvelles demandes au cours de la semaine 17, puisque la Compagnie ne fonctionnait qu’à environ 10 % de sa capacité globale. À la deuxième semaine de décembre (semaine 19), le CN avait rétabli l’expédition à son niveau optimal, et avait de plus répondu à toutes les demandes de wagons-trémies des clients pour les deuxième et troisième semaines de décembre

Entre 2018 et 2019, 14 silos à céréales supplémentaires et adaptés aux trains ont été construits sur le réseau du CN. Parmi les 30 nouveaux silos à céréales construits dans l’Ouest canadien depuis 2015, 21 se trouvent dans le réseau du CN. Les exploitants des produits céréaliers des Prairies ont confiance en notre chemin de fer tandis que le CN accroît sa capacité et crée des programmes incitatifs qui apportent des avantages à ses clients.

Le programme Prêt pour l’hiver du CN encourage les expéditeurs à acheter le matériel qui permet de mettre sous pression le système de frein des trains-blocs en prévision du ramassage. À la fin de cette année, plus de 60 des 70 sites accueillant des trains-blocs se seront prévalus de cette solution gagnant-gagnant – une mesure qui permet de gagner 12 heures sur le cycle de rotation par temps froid en hiver.

De concert avec ses partenaires du secteur céréalier, le CN a mis sur pied un comité consultatif agricole . Le comité se compose de dix représentants du secteur agricole et de représentants du CN qui se réunissent tous les trimestres pour améliorer la communication entre le CN et le secteur agricole. Il s’agit aussi d’un forum permettant d’échanger des commentaires sur le Plan de transport des céréales et le Plan d’exploitation hivernal du CN, et de discuter des grands enjeux en matière de lignes de conduite au sein du secteur.


Une culture d’innovation


La technologie accélère la croissance. Le CN se distingue par sa capacité à trouver des solutions créatives à des problèmes courants au moyen de la technologie. Nous mettons la technologie à profit dans chaque secteur de nos affaires.

En 2019, le CN a entamé le déploiement des portails d’inspection automatisée partout sur son réseau. Cette technologie, jumelée à la surveillance effectuée par les humains, aidera les inspecteurs du CN à détecter une grande variété de défauts mécaniques et à repérer les wagons nécessitant de l’entretien. Ces portails « auscultent » les wagons et évaluent leur état avant même que le train n’arrive au triage.

Notre technologie des portails d’inspection automatisée s’est même vu décerner le prix Digital Transformation pour souligner le leadership du CN en matière d’innovation.

Le Programme d’inspection autonome de la voie (ATIP) du CN a été lancé en 2019. Le CN a notamment déployé la technologie ATIP à bord de huit wagons circulant dans les trains de pétrole brut entre Chicago et Prince Rupert, La Nouvelle-Orléans et Halifax. Ce système, hébergé dans des wagons totalement autonomes, utilise les communications sans fil afin de contrôler la géométrie de la voie en temps réel sans perturber l’exploitation ferroviaire. Il utilise même l’énergie du soleil et de la génératrice pour éviter les interruptions.

Pour permettre aux clients dont les installations sont desservies par le CN de collaborer avec nous de manière plus efficace, les équipes de train disposent désormais d’appareils mobiles dans le cadre de notre programme de notification d’arrivée anticipée . Cette technologie permet d’informer les clients de l’arrivée de l’équipe du CN à leurs installations et de tout changement à l’horaire d’arrivée.

CN in the Le CN dans la collectivité


Les personnes qui alimentent le réseau du CN s’engagent à servir nos clients et aident avec enthousiasme les personnes dans le besoin au sein de leurs collectivités.

Cette année, le CN a annoncé le lancement d’un nouveau programme visant à susciter l’engagement dans les collectivités qui parsèment notre réseau. Le programme Cheminots du CN dans la collectivité motive les employés et les retraités qui font du bénévolat en remettant en leur nom un don pouvant atteindre 1 000 $ à des organismes.

Le 6 juin marquera désormais le Jour du CN dans la collectivité. Ce jour-là, on incitera les employés à faire du bénévolat au sein de l’organisme de leur choix. Selon nous, nos employés ont le pouvoir de changer leur collectivité de façon positive.

Un lien fort unit le CN aux collectivités qu’il dessert. Cette année marque la formation des conseils communautaires du CN dans des villes comme Vancouver, Halifax, Edmonton et Winnipeg pour mieux appuyer les organismes communautaires locaux qui présentent des demandes de financement.

Avec la collaboration de son personnel et de ses retraités, le CN a eu, en 2019, un effet grandement favorable pour des milliers d’organismes à but non lucratif canadiens et américains, et pour les gens qui en dépendent.


  Une équipe qui travaille ensemble


Bien que les trains assurent le transport des marchandises, en réalité, lorsqu’il est question des affaires du CN, c’est l’équipe derrière ces trains qui est aux commandes.

Nous sommes très fiers de l’équipe de cheminots qui appuient le CN tous les jours, qu’ils travaillent sur le terrain, qu’ils gèrent les activités à partir de l’un de nos bureaux ou qu’ils œuvrent sur la scène internationale pour répondre aux clients du CN à l’étranger.

Cette année, le CN a figuré parmi les meilleurs employeurs au Canada. Ce titre reconnaît l’apport du CN en tant qu’employeur qui cherche à ce que chaque jour mérite les efforts de ses employés, tout en apportant une valeur ajoutée qui va bien au-delà des tâches quotidiennes. Certains des principaux avantages pour lesquels le CN a reçu cette reconnaissance comprennent les suivants : la Caisse de bienfaisance du CN, qui a recueilli plus de 17,1 millions de dollars au cours des 10 dernières années au profit d’œuvres caritatives canadiennes appuyant la santé et la recherche, le bien-être des collectivités et les causes d’aide humanitaire et aux enfants; les programmes de santé et de mieux-être du CN; et le généreux programme d’achat d’actions.


  Célébrons l’histoire du CN


Le 6 juin 1919, le CN a été créé en vertu d’une loi du Parlement canadien. Tout au long de ces 100 ans, le CN s’est mis au service de l’économie canadienne, d’abord, en contribuant à bâtir le pays et ensuite, en transportant des marchandises dont la valeur s’établit maintenant à plus de 250 G$ annuellement. Le CN transporte fort probablement les aliments, les objets et les véhicules que vous achetez.

En 2019, le CN a donné le coup d’envoi à une tournée de célébration visant à honorer les personnes et les endroits qui façonnent notre réseau d’aujourd’hui. Au cours de cette tournée, des dons ont été faits aux organismes locaux de santé et de bien-être, et des activités de plantation d’arbres se sont déroulées pour rendre les collectivités plus écologiques.

À chaque halte, nos employés, leurs familles et la collectivité se sont joints à nous pour en apprendre davantage sur l’histoire du CN et notre engagement à l’égard de la sécurité ferroviaire, ainsi que pour s’amuser et profiter d’activités prévoyant du divertissement et des jeux en après-midi.

Des arrêts à des endroits au Canada étaient prévus pour démarrer la première étape de la tournée. Cette dernière se poursuivra en 2020 avec d’autres arrêts en sol canadien et certains événements aux États-Unis.

CN-100

Regard sur 2020


Tandis que l’année 2019 tire à sa fin et que l’année 2020 se pointe à l’horizon, nous ne nous penchons pas seulement sur la fin d’une année, mais aussi sur la fin d’une décennie.

Pour maintenir et créer de la capacité pour la croissance future de son réseau unique reliant trois côtes, le CN a investi 24,8 G$ au cours des 10 dernières années. Cet investissement représente en moyenne 21 % des revenus, dont 25 % et 26 % respectivement pour les deux dernières années.

Les investissements que le CN a réalisés tout au long de la décennie 2010 sont pensés de façon à ce qu’ils continuent de renforcer notre réseau pour l’avenir. Notre équipe possède la technologie, l’intuition et le dynamisme nécessaires pour continuer d’offrir un service supérieur à nos clients, tout en consolidant nos engagements en matière d’innovation, de sécurité et de développement durable à chaque étape de notre cheminement.